BUREAU INFORMATION JEUNESSE DE LOIR-ET-CHER

Découvrez notre page Netvibes !
Le BIJ (Bureau Information Jeunesse) est un lieu d'accueil, d'information et de documentation anonyme et gratuit. Nous disposons d'un espace d'accueil de 100m² mutualisé avec la Mission Locale du Blaisois et la Maison de l'Emploi.Téléchargez le dépliant du BIJ
Tes Infos

Les métiers de l’électricité et de l’informatique

Les métiers de la productique : La productique désigne l’intégration de l’informatique dans les moyens de production. Elle est présente dans de nombreux secteurs : construction mécanique, industrie agroalimentaire, parachimie, pharmacie… La productique a besoin de professionnels pour conduire et gérer des chaînes de fabrication via les outils de production (machines-outils à commande numérique, par exemple), aussi bien en bureau d’études qu’en atelier. Le secteur recrute donc à tous les niveaux : ouvrier, technicien et ingénieur, du CAP au diplôme d’ingénieur, en passant par les licences pro et les masters pro.

Les  métiers de l’électrotechnique : du CAP au Bac pro : Les professionnels de l’électrotechnique réalisent les installations électriques des habitations, des usines, des centres commerciaux… Ils s’occupent de la pose de câbles informatiques, d’équipements de vidéosurveillance et de téléphonie. Les électriciens doivent avoir des compétences supplémentaires, en son ou en thermie par exemple, car les entreprises recherchent des professionnels de plus en plus qualifiés. Bon à savoir : certaines entreprises du secteur peinent à en recruter, particulièrement dans l’installation et la maintenance des ascenseurs, puisque 60 % des ascenseurs en service ont plus de 20 ans.

Les  métiers de l’électrotechnique : Bac et études supérieures : L’activité « électrique » se répartit entre le résidentiel (maisons individuelles, logements collectifs), le tertiaire (bureaux, commerces, hôpitaux) et l’industrie (bâtiments et process). Le secteur de l’énergie recrute d’autant plus que l’électricité est à la fois une énergie à transporter, à distribuer et à utiliser (centrales, blocs électriques) et un moyen de communication et d’information (téléphonie, images, sons, données informatiques). Parallèlement aux grands groupes du BTP et de l’industrie électrique, on trouve des PME et un très grand nombre de petites entreprises artisanales.

Les  métiers de l’électronique : du CAP au Bac pro : Smartphones, télévision par satellite, ABS, Airbag, commandes d’ordinateur… Les applications de l’électronique ne cessent de se développer. Les professionnels du secteur exercent principalement des fonctions de monteur-câbleur, dépanneur en électroménager et vendeur-conseil en électroménager. Mais, pour concevoir, fabriquer et vendre de nouveaux produits, il faut des professionnels de plus en plus qualifiés. Le niveau de diplôme requis est donc de plus en plus élevé. Le bac pro Sen (systèmes électroniques numériques) assure les meilleures chances d’insertion sur le marché de l’emploi.

Les  métiers de l’électronique : Bac et études supérieures : Les applications de l’électronique ne cessant de se développer, les entreprises du secteur ont besoin de techniciens et d’ingénieurs de très bon niveau. De bac + 2 à bac + 5, l’électronique offre de nombreuses opportunités d’emploi aux jeunes diplômés. Les techniciens sont le plus souvent recrutés à partir d’un bac + 2, tandis que les licences pro donnent la possibilité d’approfondir une spécialité technologique ou d’acquérir une double compétence. Quant aux ingénieurs, ils sont le plus souvent embauchés avec un bac + 5 (diplôme d’ingénieur, master). Dans tous les cas, la maîtrise de l’anglais est un impératif.

Les métiers de l’informatique : Les télécoms sont au cœur de la vie de chacun et les métiers du secteur évoluent au gré de l’apparition et de la disparition des inventions technologiques. Ingénieurs informaticiens avec une solide expertise technique et cadres du marketing et du commercial sont très demandés : diplômes d’ingénieur, masters professionnels ou masters de recherche, diplômes d’école de commerce en marketing… Quant aux formations à bac + 2 (DUT…), elles conduisent principalement à des postes d’installateur en télécoms ou de technicien réseau.

Les métiers des télécommunications : Les télécoms sont au cœur de la vie de chacun et les métiers du secteur évoluent au gré de l’apparition et de la disparition des inventions technologiques. Ingénieurs informaticiens avec une solide expertise technique et cadres du marketing et du commercial sont très demandés : diplômes d’ingénieur, masters professionnels ou masters de recherche, diplômes d’école de commerce en marketing… Quant aux formations à bac + 2 (DUT…), elles conduisent principalement à des postes d’installateur en télécoms ou de technicien réseau.

Une grande variété de métiers sont consultables dans les PIJ / BIJ au travers de fiches ou de vidéo. Explorateur des Métiers  au BIJ à Blois.

Sites utiles :

http://www.orientation-pour-tous.fr/

orientation-pour-touswww.onisep.fr, http://oniseptv.onisep.fr/, www.cidj.com, http://www.informetiers.info/, http://www.letudiant.fr/, www.studyrama.com, http://www.lecanaldesmetiers.tv/,

en région centre : http://www.etoile.regioncentre.fr/