BUREAU INFORMATION JEUNESSE DE LOIR-ET-CHER

Découvrez notre page Netvibes !
Le BIJ (Bureau Information Jeunesse) est un lieu d'accueil, d'information et de documentation anonyme et gratuit. Nous disposons d'un espace d'accueil de 100m² mutualisé avec la Mission Locale du Blaisois et la Maison de l'Emploi.Téléchargez le dépliant du BIJ
Tes Infos

Les métiers de la métallurgie et de la mécanique

Les métiers de la métallurgie : La métallurgie comprend 5 grands secteurs : sidérurgie et première transformation de l’acier ; production et première transformation de métaux non ferreux ; fonderie ; services industriels du travail des métaux ; produits métalliques. Avec une concurrence accrue et des contraintes environnementales croissantes, le secteur connaît de grandes évolutions. Pour travailler dans la métallurgie, le niveau minimal est le CAP, mais les recrutements s’effectuent souvent à partir du bac pro. Techniciens (BTS, DUT ou licence pro), ingénieurs et cadres (bac + 5) sont très recherchés.

Les métiers de la mécanique industrielle : du CAP au bac pro :La mécanique est un secteur de pointe qui représente 20 % de l’emploi industriel en France. Les principaux clients sont les constructeurs automobiles, le bâtiment, l’aéronautique et le ferroviaire. Elle se développe en utilisant des machines numériques, en recrutant des salariés de plus en plus qualifiés et en travaillant à la réduction de l’impact de l’activité sur l’environnement. Pour trouver un emploi, le niveau minimal reste le CAP pour devenir opérateur qualifié, mais les recrutements se font en général à partir du bac professionnel, accessible en 3 ans après la troisième.

www.lesmetiersdelamecanique.net

Les métiers de la mécanique industrielle : Bac et études supérieures :La mécanique est un secteur de pointe qui représente 20 % de l’emploi industriel en France. Les principaux clients sont les constructeurs automobiles, le bâtiment et l’aéronautique. Aujourd’hui, l’informatique, les nanotechnologies et les biotechnologies sont très présentes dans le monde de la mécanique, et l’on trouve dans un atelier plus d’ordinateurs que de machines ! Les entreprises recherchent donc des techniciens et des ingénieurs hautement qualifiés. Les techniciens sont le plus souvent recrutés avec un bac + 2 ou bac + 3 (BTS/DUT, licence pro), les ingénieurs à bac + 5 (diplôme d’ingénieur ou master).

Les métiers de microtechniques : Horlogerie, appareils photo ou instruments de mesure, tous les appareils miniaturisés utilisant plusieurs technologies (électronique, électrotechnique, optique…) sont conçus et fabriqués par les microtechniciens. Les microtechniques s’appliquent à une échelle qui s’étend du micromètre (0,001 mm) au millimètre. Au-delà, on parle de mécanique ; en deçà, on parle de nanotechnologie. Ces dernières ouvrent de nombreuses perspectives au croisement de différentes disciplines : physique, biologie, médecine… Du CAP au diplôme d’ingénieur, les formations sont bien adaptées pour une insertion professionnelle rapide.

Dessinateur industriel : Polyvalent, le dessinateur industriel maîtrise à la fois l’informatique et les caractéristiques du secteur d’activité où il exerce, qu’il s’agisse de la mécanique, de l’électronique, de la métallurgie ou encore du BTP, par exemple. Il travaille généralement au sein d’une équipe de dessinateurs, dans un bureau d’études intégré ou non à l’entreprise. Aujourd’hui, les offres d’emploi s’adressent surtout aux titulaires d’un bac + 2 (BTS/DUT), même s’il est encore possible de débuter avec un bac pro. Quelques licences professionnelles sont également bien adaptées à la fonction.

Une grande variété de métiers sont consultables dans les PIJ / BIJ au travers de fiches ou de vidéo. Explorateur des Métiers  au BIJ à Blois.

Sites utiles :

http://www.orientation-pour-tous.fr/

orientation-pour-toushttp://www.onisep.fr/, http://oniseptv.onisep.fr/, http://www.cidj.com/, http://www.informetiers.info/, http://www.letudiant.fr/, http://www.studyrama.com/, http://www.lecanaldesmetiers.tv/,

en région centre : http://www.etoile.regioncentre.fr/